Attachés territoriaux : vers un concours bisannuel ?

15,77 %. Telle est la proportion des lauréats du concours d’attaché territorial 2011 n’ayant pas été nommés à l’issue de leur période d’inscription sur la liste d’aptitude. L’ampleur de ce phénomène, dit des « reçus-collés », vient d’être pointée du doigt par un récent rapport de la Direction générale des collectivités locales (DGCL) au ministère de l’Intérieur. Les chiffres font également apparaître d’importantes disparités territoriales. Ainsi, dans le Lot, les Deux-Sèvres ou encore dans le Loiret, la proportion de « reçus-collés » reste inférieure à 3 %. Elle dépasse en revanche les 30 % dans plusieurs départements (Finistère, Cantal, Alpes-de-Haute-Provence, Aisne, Maine-et-Loire, Tarn). Face à ce constat, le ministère de l’Intérieur préconise plusieurs solutions, notamment celle de « privilégier un rythme au minimum bisannuel d’organisation des concours de la fonction publique territoriale ». Une formule qui vient d’ailleurs d’être mise en place par le Centre interdépartemental de gestion de la petite couronne et celui de la grande couronne dès la session des concours de novembre 2012.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *